Oxyures = Petits vers intestinaux de couleur blanche, mesurant quelques millimètres. Ils sont très fréquents chez les enfants et leur entourage. Le soir et la nuit, les femelles déposent leurs œufs autour de l’anus en produisant une substance irritante qui démange. En grattant, les œufs se retrouvent sous les ongles et sont ensuite disséminés. Les oxyures sont sans danger et faciles à éliminer.

Parasite = Organisme animal ou végétal qui vit aux dépens de son hôte.

Pathogène = Qui génère de la souffrance (du grec pathos). Ainsi, un agent pathogène est un microbe qui cause des maladies.

Peste = Maladie causée par la bactérie Yersinia pestis. Plusieurs espèces de rongeurs peuvent être des réservoirs pour cette bactérie, par exemple les rats, mais aussi les écureuils. Les puces qui vivent sur ces rongeurs sont infectées par la bactérie et la transmettent aux hommes par leur piqûre. Depuis la découverte des antibiotiques, la peste n’est plus aussi grave que dans le passé lorsqu’elle provoquait des épidémies très meurtrières.

Plaquettes = Petites cellules sans noyau présentes dans le sang qui sont importantes pour la coagulation.

 

Régurgitation = Retour à la bouche du contenu alimentaire de l’estomac ou de l’oesophage. De nombreux oiseaux et quelques mammifères régurgitent de la nourriture pour leurs petits.

Rickettsies = Les rickettsies sont des bactéries du genre Rickettsia. Ces bactéries ne peuvent survivre et se multiplier qu’à l’intérieur d’une cellule. Elles sont transmises aux hommes et aux animaux par le biais de différents arthropodes.

Septicémie = Infection grave caractérisée par la présence de microbes pathogènes dans le sang et les organes. On distingue deux types de septicémies : celles dues à des bactéries (bactériémies) et celles dues à des champignons (fungémies).

Syphilis = Infection sexuellement transmise (IST) qui peut se présenter sous la forme d’une ulcération non douloureuse de la muqueuse (chancre d’inoculation) ou d’une éruption cutanée sans démangeaison. Si elle n’est pas soignée, la syphilis peut devenir chronique et peut causer une démence plusieurs années après l’infection (3 à 20 ans). Elle est actuellement en recrudescence en Suisse et dans les pays développés.