Découverte en Suisse

Rhabdochlamydia helvetica est une bactérie classée dans le même groupe que les chlamydia1. Elle a été découverte dans la tique du mouton (Ixodes ricinus) en 2017 par des chercheurs de l’Institut de Microbiologie de l’Université de Lausanne, en collaboration avec le Centre National de Référence pour les maladies transmises par les Tiques.
Ces tiques avaient été récoltées en Suisse, ce qui a valu à la bactérie de porter le nom « helvetica ».

 

Ces mêmes chercheurs ont examiné environ 63’000 tiques collectées en 172 endroits différents de Suisse et ont observé qu’environ 1 tique sur 400 (0.25%) est infectée par une bactérie du genre Rhabdochlamydia.

Difficile à détecter

Toutes les bactéries du même ordre que les chlamydia1 ont une particularité : Elles ne peuvent survivre et se multiplier que si elles se trouvent à l’intérieur d’une cellule.
Cette particularité rend leur étude difficile car il est compliqué de les faire pousser en laboratoire.
Pour cette raison, les laboratoires diagnostiques des hôpitaux ne parviennent pas à les détecter avec les techniques de culture utilisées habituellement.

Simple parasite des tiques ?

Aujourd’hui, nous ne savons pas si Rhabdochlamydia helvetica peut causer des maladies chez l’homme.
La recherche sur les nouveaux microbes est souvent longue et ce n’est que plusieurs années après la découverte d’une nouvelle espèce de bactéries, que l’on parvient vraiment à établir le rôle qu’elle joue dans telle ou telle maladie.

Il est possible que Rhabdochlamydia helvetica soit simplement un parasite2 des tiques et qu’elle ne cause aucune maladie à l’homme.

Rhabdochlamydia helvetica a de très nombreuses « cousines » qui vivent dans d’autres arthropodes3. Par exemple, Rhabdochlamydia crassificans vit dans les cafards et Rhabdochlamydia porcellionis vit dans les cloportes.

 

Chlamydia1 =Les chlamydia sont des bactéries dont il existe plusieurs espèces et qui peuvent provoquer diverses maladies. Une de ces bactéries, Chlamydia trachomatis est responsable d’une infection sexuellement transmise (IST) assez fréquente touchant environ 5% des personnes sexuellement actives en Europe. L’infection passe d’autant plus inaperçue qu’elle est souvent sans symptômes. Mais elle est contagieuse et peut causer une stérilité et des fausses-couches chez les femmes qui en souffrent.

Parasite2 = Organisme animal ou végétal qui vit aux dépens de son hôte.

Arthropode3 = Petit animal aux pattes articulées dont le squelette externe est rigide ce qui l’oblige à évoluer par mues successives. Il existe plus d’un million et demi d’espèces différentes d’arthropodes. C’est le groupe animal le plus présent sur terre. Il regroupe insectes, arachnides (araignées, scorpions et acariens), crustacés et myriapodes (mille-pattes).