Chez soi, comment éviter que les microbes prolifèrent ?

Quelques gestes simples permettent de préserver la qualité de l’eau et d’éviter que des bactéries telles que Legionella ou Mycobacterium se multiplient et deviennent, en raison de leur nombre, un problème de santé.

  • Nettoyer régulièrement les humidificateurs et les systèmes de climatisation.
  • Préserver la qualité de l’eau des jacuzzis et des piscines en y mettant du chlore.
  • Avant de prendre une première douche dans un appartement non utilisé pendant un certain temps (nouvelle location, appartement de vacances), laisser couler l’eau pendant une trentaine de secondes. Ceci permettra d’éliminer les microbes qui pourraient se trouver dans l’eau stagnante du pommeau de douche.
  • Lors de rénovations, veiller à éviter les bras morts dans lesquels l’eau stagne et où les microbes se multiplient.

Qualité de l’eau potable

Evidemment la responsabilité de fournir à tous une eau potable de qualité irréprochable incombe avant tout aux entreprises spécialisées dans ce domaine.
Celles-ci utilisent différentes techniques physiques et chimiques pour réduire le nombre de microbes présents dans l’eau que nous buvons mais aussi dans celle que nous pourrions respirer via les aérosols1.

Traitement des eaux usées

Les eaux usées sont aussi traitées de manière très contrôlée afin qu’en sortie d’usine, l’eau purifiée puisse être réinjectée dans nos rivières, nos lacs ou dans la mer.
L’eau qui sort des usines de traitement d’eaux usées est même de si bonne qualité qu’elle peut être utilisée pour l’arrosage des champs ou des jardins publics.

 

 

Aérosols1 = petites gouttelettes d’eau qui peuvent être transportées par le vent et les courants d’air et pénétrer dans nos voies respiratoires.