Pour que les repas restent un plaisir

Pour éviter les infections alimentaires, un peu de bon sens et quelques règles simples d’hygiène suffisent.

À table ou en cuisine, adoptez les bons gestes

  • Conservez au réfrigérateur toutes les denrées à risque telles que charcuterie, viande, poisson ou œufs. Et bien sûr aussi les mets et les desserts fabriqués avec des œufs crus, comme la mayonnaise, le tiramisu ou la mousse au chocolat.

 

  • Cuisez toujours à point la viande de porc et le poulet, en faisant particulièrement attention lors des grillades en plein-air ou des fondues à base de viande (bressane, chinoise et autres).
  • Evitez tout contact entre la viande crue, ou son jus, et les aliments qui ne se cuisent pas, comme la salade ou les sauces. Aussi bien sur la planche à découper que dans l’assiette. Pour les fondues à base de viande, utilisez des assiettes à compartiments.

 

  • Préférez les fromages à pâte molle (type vacherin Mont-d’Or) au lait pasteurisé. Ne consommez ceux au lait cru que très frais et seulement s’ils proviennent d’une exploitation contrôlée.
  • Choisissez de la viande et du poisson bien frais pour préparer tartares et sushis et ne les mangez pas au restaurant si l’hygiène du lieu semble douteuse.

En bref

Gardez au réfrigérateur les aliments à risque, cuisez les viandes à cœur, ne mélangez pas poulet cru et salades, méfiez-vous raisonnablement des tartares, des sushis et des fromages à pâte molle et au lait cru et …régalez-vous sans crainte.

Le sel, un puissant antibactérien.

Avant l’invention du réfrigérateur, on salait la viande ou le poisson pour les conserver. Malheureusement, la bactérie Listeria monocytogenes, responsable de la listériose, survit très bien en présence de quantités élevées de sel. Nous pouvons même la trouver dans certains fromages salés.